Pêche et écologie : comment lier les deux ?

Publié le : 24 février 20204 mins de lecture

Selon une récente étude effectuée par le MSC, parmi les Français, huit consommateurs sur dix reconnaissent que la solution pour la sauvegarde des océans c’est d’opter pour une consommation des produits de la mer durable. Cependant, on constate que ce chiffre est en contraste avec les pratiques. Les Français pensent ainsi, mais leurs habitudes sont en désaccord avec ce qu’ils disent. Il y a donc encore beaucoup d’efforts de sensibilisations à faire.

Les conséquences néfastes de la surpêche

La surpêche est un concept qui voie les poissons comme des « ressources » renouvelables, alors que ce sont des êtres sensibles. On dit qu’il y a surpêche ou surexploitation lorsque la population de poisson d’une année N est inférieur à celle de l’année N-1. La surpêche, accompagnée par la destruction des milieux de vie par les activités humaines, provoque la disparition des espèces qui sont les plus souvent pêchées. On parle alors d’« extinction écologique ». C’est un phénomène plus grave qu’il n’en a l’air, car si une espèce vient à disparaitre, les conséquences atteignent aussi d’autres espèces qui vont à leur tour en impacter d’autres. Tout un écosystème sera perturbé. Est-ce que cela veut dire que nous devrions arrêter de pêcher ? Y a-t-il des solutions pour faire combiner la passion pour la pêche et l’amour de l’écologie ?

Solutions pour continuer à pêcher sans perturber l’écologie

Vous aimez l’écologie ? Mais vous aimez aussi prendre du bon temps au bord d’une rive avec votre canne à pêche ? Sachez qu’il est tout à fait possible de combiner écologie et pêche. Le minimum à savoir c’est le respect du rythme des saisons. Les poissons ont des cycles de reproduction bien définie. Si ces cycles ne sont pas pris en compte, il y a un risque de dépeuplement. Mais si on respecte la saisonnalité, l’espèce est protégée contre l’extinction. Cette saisonnalité varie selon l’espèce de poisson. Certains ne se consomment qu’un ou deux mois pendant l’année, d’autres, comme le congre peut être pêché toute l’année sans risque d’extinction.

L’élevage est la meilleure solution pour protéger les espèces

Le label ASC a été lancé par le WWF en 2010. Les produits de la mer labélisés ASC sont issus d’élevage et non de la pêche. C’est une solution durable pour continuer à manger du poisson sans porter atteinte à la survie des espèces de poisson. La pisciculture est la meilleure solution qui soit. Seulement, il faut rassurer les consommateurs. Aujourd’hui, le bio devient de plus en plus populaire. Les éleveurs doivent arrêter l’utilisation d’antibiotiques et utiliser des aliments sans OGM.

Le matelas de récéption : l’essentiel pour garder vos poissons en sécurité après la pêche
Comment apprendre à pêcher quand on est débutant ?

Plan du site